Moteur de recherche d'offres d'emploi CEB

Conseiller·ère Technique - Changement Climatique


Informations générales

Référence

PE-08/2021-193  

Description d'emploi

Affectation

Direction Préparation & Suivi Techniques / Division Conseillers Techniques

Durée du contrat

4 ans (inc. un an probatoire)

Grade

A2/A4

Description

Créée en 1956, la Banque de Développement du Conseil de l’Europe (CEB) est une banque multilatérale de développement dotée d’un mandat social unique. La CEB œuvre au renforcement de la cohésion sociale et au développement de communautés prospères en finançant des projets qui soutiennent la croissance inclusive, les groupes vulnérables et la durabilité environnementale.

La Direction Préparation & Suivi Techniques recherche un·e Conseiller·ère technique pour contribuer aux activités de l’Unité de Durabilité Environnementale et Sociale. Les missions liées au poste proposé consistent principalement à contribuer à la qualité des projets proposés à la CEB en ce qui concerne les aspects liés au changement climatique et à la durabilité environnementale et sociale ainsi qu’à fournir une expertise de référence concernant ces sujets pour toutes les activités de la Banque, conformément au mandat ainsi qu’aux règles d’évaluation et de suivi des projets de la CEB. Il ou elle rendra compte au Chef de l’Unité Durabilité Environnementale & Sociale, sous la supervision générale de la Directrice de la Direction Préparation & Suivi Techniques.

Veuillez noter que ce processus de recrutement a également pour vocation de constituer une réserve de profils pour de potentielles ouvertures d'emplois, à différents niveaux d’ancienneté dans les domaines de la durabilité environnementale et sociale et/ou du changement climatique.

NB : Le/La candidat·e doit être disposé·e à se rendre dans les pays membres de la Banque.


Tâches principales :


Politique et cadre méthodologique

  • Contribuer à mettre à jour et à améliorer les politiques de la CEB en matière de développement durable, afin d’améliorer la gestion des risques climatiques au niveau du projet et d’ augmenter l’identification des opportunités d’investissement dans le domaine de l’action climatique, en particulier en ce qui concerne l’adaptation et la résilience aux effets du changement climatique.
  • Contribuer au développement de l’approche et des méthodologies de la CEB pour aligner les activités de la Banque sur les principes et objectifs de l’Accord de Paris, en mettant notamment l’accent sur la gestion des risques climatiques et environnementaux a tous les niveaux (projets, portefeuille et contreparties).
  • Contribuer à l’élaboration d’approches visant à renforcer la contribution des opérations de la CEB à une plus grande résilience climatique et à comptabiliser les investissements en faveur de l’adaptation et la résilience au changement climatique dans les secteurs d’activité de la CEB, en coordination avec les experts sectoriels.
  • Assurer une coordination active avec les autres directions de la Banque et participer aux groupes de travail et aux réseaux internes et externes pertinents.


Description (suite)

Développement des projets

  • Examiner les aspects liés au changement climatique des projets et leur alignement sur les principes et objectifs de l’Accord de Paris et analyser les opportunités, impacts et risques climatiques, conformément à l’approche de la CEB en matière de questions climatiques et de sa Politique de prévention des risques environnementaux et sociaux (PPES).
  • Contribuer à l’élaboration des projets ou des composantes de projet visant l’action climatique financés par la CEB et le développement  du portefeuille de prêts de la CEB ciblant l’adaptation et la résilience au changement climatique. Contribuer au développement d’un pipeline de projets pour le Fonds d’investissement social vert de la CEB et à mobiliser d’autres soruces de subventions afin d’améliorer la qualité technique des projets sur les questions environnementales et climatiques et d’en assurer l’abordabilité et l’accessibilité pour tous.
    Revue des aspects climatiques des projets et due diligence en matière de sauvegardes environnementales et sociales

 

Revue des aspects climatiques des projets et due diligence en matière de sauvegardes environnementales et sociales

  • Contribuer à l’analyse des demandes de financement des projets en matière de changement climatique et de durabilité environnementale et sociale ; participer si nécessaire aux missions d’instruction.

Description (suite 2)

  • Définir les démarches nécessaires pour que les projets soient conformes aux normes applicables et aux objectifs liés à la résilience. Assister les emprunteurs dans la préparation des cadres, des plans et des démarches appropriés pour aborder les questions liées au changement climatique et aux sauvegardes environnementales et sociales ; favoriser le recours à l’assistance technique externe (notamment pour la préparation de demandes de subventions).
  • Superviser la gestion des questions relatives au changement climatique et aux sauvegardes environnementales et sociales  assurée par les emprunteurs ; évaluer la conformité des projets en cours avec les exigences et normes applicables. Contribuer au suivi interne des recours liés aux projets déposés auprès de la CEB, participer, si si nécessaire aux missions de suivi.

 

Partenariats et partage de connaissances

  • Diriger des études ou contribuer à celles-ci, ainsi qu’au développement continu des approches, des outils, des méthodologies et des documents d’orientation de la CEB en relation avec le changement climatique et les questions environnementales et sociales. Pour ce faire, collaborer avec d’autres spécialistes au sein de la Banque et en dehors de celle-ci, afin de contribuer au partage des bonnes pratiques et aux échanges des connaissances. Contribuer au développement des partenariats (existants et nouveaux) jugés pertinents pour la Banque.

Profil

Formation :

  • Un diplôme universitaire, de préférence en ingénierie, en gestion de l’environnement, en sciences de l’environnement ou en économie de l’environnement.
  • Un diplôme complémentaire et/ou une formation pertinente sur la manière d’identifier et de gérer les risques liés au changement climatique et sur l’identification d’opportunités d’investissement en faveur de l’action climatique dans différents projets, programmes et stratégies seraient un atout.

 

 

Compétences professionnelles :

  • Au minimum cinq à sept années d’expérience professionnelle pertinente. Une expérience de travail pour ou avec des institutions financières multilatérales serait un avantage.
  • Expérience dans l’évaluation des risques et impactes climatiques, environnementaux et sociaux au niveau des projets. Connaissance des normes internationales et des bonnes pratiques (par exemple, la taxonomie de l’Union européenne, la méthodologie de suivi du financement climatique des banques multilatérales de développement (BMD), l’approche adoptée par ces dernières en faveur d’un alignement sur les objectifs de l’Accord de Paris, sauvegardes environnementales et sociales utilisées pars les BMD et autres IFI). Expérience souhaitable dans l’application des méthodologies liées au changement climatique et/ou à la prévention des risques environnementaux et sociaux des institutions financières internationales.
  • Connaissance avérée des secteurs d’activité de la CEB. Une expérience dans l’évaluation des infrastructures et du développement sociaux et/ou des investissements dans le développement urbain/régional au regard du changement climatique et des aspects environnementaux et sociaux serait un avantage.
  • Compétences avérées en matière de résolution des problèmes et de prise de décisions pour trouver des solutions appropriées dans des délais limités ; capacité à analyser des documents complexes, à les synthétiser avec efficacité et à structurer des rapports/présentations.
  • Aptitude à gérer des demandes, missions, priorités et délais multiples et changeants.

 

Compétences linguistiques :


• Excellente maîtrise de l'anglais écrit et parlé (l’une des deux langues officielles de la CEB), et connaissance du français (l'autre langue officielle) ou détermination à atteindre un bon niveau de pratique dans un environnement professionnel.
• La connaissance d’une autre langue d’un des pays membres de la CEB constitue un atout.


Compétences interpersonnelles :

• Travail d’équipe
• Orientation Résultat
• Adaptabilité
• Innovation
• Orientation Client
• Communication

Profil (suite)

Nationalité :


• Citoyen·ne d’un État membre de la Banque : Albanie, Allemagne, Andorre, Belgique, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, République de Moldova, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Saint-Marin, Saint-Siège, Serbie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie.

Localisation du poste

Lieu

55 avenue Kleber 75116 Paris

Critères candidat

Conditions d'emploi

1) Contrat initial de 4 ans (une période probatoire d'un an) avec possibilité
de renouvellement sous certaines conditions
2) Grade et rémunération:
• Grade A2/A4
• Selon niveau d'expérience, salaire mensuel de départ entre 6 500 à 9 300 EUR, majoré des indemnités en fonction de l'éligibilité, exonéré de l'impôt français sur le revenu.
En fonction de ses qualifications et de son expérience professionnelle, le/la candidat.e sélectionné.e pourra être recruté.e au grade en-dessous.
Consulter notre barème des traitements au point 5. Avantages du site CEB.
En tant qu'organisation internationale, la CEB jouit d'un statut particulier, dans la mesure où les agents perçoivent un salaire exonéré d'impôts. Notre offre comprend des indemnités* et des assurances médicales et personnelles. Les agents bénéficient d'un régime de retraite contributif généreux qui leur permet de bénéficier d'une pension ou d'une indemnité de départ.
*Avantages déterminés par la situation personnelle:
• allocation familiale de base
• indemnité d'expatriation
• supplément enfant à charge
• supplément mensuel enfant à charge additionnel pour les familles monoparentales
• supplément pour parent handicapé et à charge, sous certaines conditions
• supplément pour enfant handicapé ou gravement handicapé, sous certaines conditions
• indemnité d'éducation (enfants) pour le personnel expatrié
• indemnité d'installation de déménagement pour les agents expatriés et non expatriés, sous certaines conditions

Conditions de recrutement

La CEB accepte la candidature de toute personne qualifiée ressortissante d'un des pays membres de la CEB*.

Dans le respect de ses règles sur l'égalité des chances, la Banque de Développement du Conseil de l'Europe s'efforce de faire en sorte que le recrutement d'un personnel expérimenté et dûment qualifié se fasse sans distinction du sexe, de l'âge, de l'origine raciale ou ethnique, de la religion ou des croyances, ni de l'orientation ou de l'identité sexuelle des candidats ou de tout handicap.

La CEB a obtenu la certification EDGE en termes d'égalité hommes femmes. Les femmes dûment qualifiées sont vivement encouragées à présenter leur candidature.

Les candidatures des ressortissant·e·s des pays membres de la CEB doivent être rédigées en anglais ou en français et envoyées sur le système de candidature en ligne de la Banque(https://ceb.profils.org) avant le 22 août 2021.

Il peut être demandé aux candidat·e·s de passer un examen ainsi qu'un entretien numérique dans le cadre de cette procédure de sélection.

*Pays membres CEB: Albanie, Allemagne, Andorre, Belgique, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malte, République de Moldova, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Saint-Marin, Saint-Siège, Serbie, Slovénie, Suède