Moteur de recherche d'offres d'emploi CEB

Analyste Junior - Durabilité Environnementale et Sociale (ESS)


Informations générales

Référence

PE-10/2024-309  

Description d'emploi

Affectation

Direction Préparation & Suivi Techniques / Division Conseillers Techniques

Durée du contrat

4 ans (incl. un an probatoire)

Grade

A1/A2

Date de clôture

30/06/2024

Description

La Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB), créée en 1956, est une banque multilatérale de développement dotée d'un mandat social unique de la part de ses 43 États membres. La CEB finance des investissements dans les secteurs sociaux, notamment l'éducation, la santé et le logement abordable, en mettant l'accent sur les besoins des personnes vulnérables. Les emprunteurs sont des gouvernements, des administrations locales et régionales, des banques publiques et privées, des organisations à but non lucratif et autres. En tant que banque multilatérale bénéficiant d'une notation triple A, la CEB se finance sur les marchés internationaux des capitaux. Elle approuve les projets selon des critères sociaux, environnementaux et de gouvernance stricts, et fournit une assistance technique. De plus, la CEB reçoit des fonds de donateurs pour compléter ses activités.

La Direction de la Préparation et du Suivi Techniques (TAM) apporte son soutien à la réalisation du mandat de développement social de la CEB en cherchant à renforcer la qualité et à accroître les bénéfices, à intégrer le changement climatique et les considérations de durabilité environnementale, à améliorer la gestion des risques pertinents et à renforcer la transparence des rapports concernant les activités de prêt de la Banque. L'équipe TAM s'efforce en outre d'améliorer la qualité et l'impact des opérations financées par la Banque en conseillant les bénéficiaires sur la préparation et la mise en œuvre des projets. Elle comprend la Division des Conseillers Techniques, y compris l'Unité Durabilité Environnementale & Sociale, et la Division de la Passation des Marchés qui s'occupe à la fois des marchés liés aux projets et des marchés publics de la Banque.

TAM recherche un·e Analyste Junior pour contribuer aux activités de la Direction de la Préparation et du Suivi Technique en général et, plus particulièrement, de l'Unité "Durabilité environnementale et sociale" (ESS).

L'Analyste Junior contribuera à la qualité des projets proposés au financement par la CEB en soutenant le développement de politiques, de lignes directrices internes et de procédures liées aux sauvegardes sociales ainsi qu'aux avantages et impacts sociaux, en contribuant à l'identification et à la gestion des risques sociaux dans le cadre de la diligence raisonnable des projets, et en soutenant la Banque dans la mise en œuvre de son Cadre Stratégique 2023-2027, en particulier en ce qui concerne les aspects liés au genre et à son mandat de cohésion sociale. Il/elle rendra compte à la Cheffe de l'Unité Durabilité Environnementale et Sociale (ESS), sous la direction générale du Chef de la Division des Conseillers Techniques, au sein de la Direction de la Préparation et du Suivi Techniques.

Description (suite)

Rattaché·e au Chef de la Division des Conseillers Techniques, le/la titulaire sera chargé·e des tâches suivantes :

  • Contribuer à renforcer les politiques, les lignes directrices internes et les procédures de la CEB en matière de garanties sociales, notamment en ce qui concerne le genre, les populations vulnérables, les migrations et les droits de l'homme : L'accent est mis sur les aspects sociaux, notamment en ce qui concerne le cadre méthodologique pour l'évaluation des risques et des impacts sociaux, y compris le genre, des opérations.
  • Contribuer à la diligence raisonnable en matière de sauvegarde sociale et environnementale des nouvelles propositions de projets soumises à la CEB pour financement, y compris l'examen initial et l'évaluation préliminaire des impacts et des risques conformément à la politique de sauvegarde environnementale et sociale de la CEB (ESSP) et à d'autres politiques pertinentes.
  • Évaluer les risques, les impacts et les avantages sociaux et environnementaux des propositions de projets et contrôler la gestion des questions de sauvegarde sociale et environnementale dans les projets en cours.
  • Identifier les actions à mener pour se conformer aux garanties applicables, proposer des responsabilités et des calendriers pour ces actions et des indicateurs à suivre.

Description (suite 2)

  • Travailler en partenariat avec les Unités concernées au sein de la CEB afin de mobiliser l'expertise technique pour améliorer la durabilité sociale et environnementale des projets, y compris en ce qui concerne le genre, les groupes vulnérables et la migration.
  • Rédiger des rapports internes et externes axés sur les questions de sauvegarde sociale ; documenter les mesures prises et fournir des informations sur les forces et les faiblesses tout au long du cycle du projet afin de gérer les questions de sauvegarde sociale et environnementale liées aux projets.
  • Analyser les politiques et pratiques sociales et environnementales des pays membres afin d'évaluer les écarts avec l'ESSP et les normes de la CEB.
  • Contribuer au développement d'outils, de méthodologies et de documents d'orientation au sein de la CEB. Tels que de nouvelles approches politiques, etc. à la demande du superviseur.

Profil

Formation universitaire :

  • Diplôme universitaire supérieur (MA ou équivalent), de préférence en sciences sociales, études sociales, sciences politiques, études de genre, développement communautaire, planification, économie appliquée, droit ou discipline connexe. Une formation complémentaire et/ou une expérience pertinente dans le domaine des aspects sociaux, des migrations et de l'égalité entre les hommes et les femmes serait un atout.


Compétences professionnelles :

  • Au moins deux ans d'expérience professionnelle dans les secteurs concernés, acquise si possible dans des institutions financières multilatérales ou nationales.
  • Intérêt et, de préférence, expérience professionnelle dans l'identification, la gestion et le suivi des aspects sociaux, y compris les risques et les impacts dans les projets d'infrastructure sociale.
  • De préférence, expérience de travail sur des opérations d'infrastructures sociales et financières dans les secteurs public et privé en Europe centrale et orientale.
  • Expérience initiale et intérêt marqué pour l'élaboration et la mise en œuvre de stratégies, de politiques et de procédures sociales.
  • Expérience initiale dans l'application des garanties environnementales et sociales des institutions financières et connaissance des normes internationales (c'est-à-dire celles des institutions financières internationales) de préférence.
  • Excellentes capacités d'analyse : faire preuve de capacités de résolution de problèmes et de jugement pour trouver des solutions appropriées dans un délai court ; être capable d'analyser et de structurer des idées, de faire la synthèse d'informations et de documents.
  • Excellentes compétences rédactionnelles, y compris en matière de rédaction visuelle (PowerPoint).
  • Excellentes compétences quantitatives, y compris en matière de modélisation et d'élaboration de scénarios ; une expérience préalable dans un environnement axé sur les données sociales est souhaitable.
  • Excellentes compétences en matière de rédaction de rapports, au même niveau que les normes en vigueur dans les organisations internationales.
  • Solides compétences en matière d'analyse, de raisonnement et de communication, et capacité à rédiger de manière bien structurée, concise et convaincante sur des questions techniques.
  • Capacité à gérer des demandes et des missions multiples, simultanées et changeantes, ainsi que des priorités et des délais.
  • Forte orientation client et esprit constructif mais professionnel.
  • Attitude diplomatique afin d'assurer un dialogue axé sur la recherche de solutions en matière de garanties sociales.
  • Solides compétences en matière de travail d'équipe et de relations interpersonnelles et volonté de travailler dans un environnement multiculturel et axé sur le travail d'équipe.
  • Capacité à fournir des résultats de haute qualité dans des délais serrés et avec une attitude professionnelle et positive.

Profil (suite)

Compétences informatiques :

  • Bonne connaissance des applications MS Office, en particulier PowerPoint, MS Word et Excel, y compris les feuilles de calcul et les graphiques ; une expérience de travail avec un logiciel de base de données serait un plus.

 

Compétences linguistiques :

  • Excellente maîtrise de l'une des deux langues officielles de la CEB (anglais et français), tant à l'oral qu'à l'écrit, et connaissance de l'autre avec l'engagement d'atteindre un bon niveau de travail.
  • La connaissance d'une ou plusieurs autres langues des États membres est un atout.
     

Compétences fondamentales :

  • Adaptabilité
  • Orientation client
  • Communication
  • Innovation
  • Orientation résultats
  • Travail d’équipe
     

 Nationalité :

Citoyen·ne de l'un des États membres de la Banque : Albanie, Allemagne, Andorre, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, République de Moldova, Monténégro, Macédoine du Nord, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Saint-Marin, Serbie, République slovaque, Slovénie, Suède, Suisse, Türkiye, Ukraine
 

Localisation du poste

Lieu

55, avenue Kléber 75116 Paris

Critères candidat

Conditions d'emploi

1) Contrat initial de quatre ans (assorti d’une période probatoire d'un an), renouvelable sous certaines conditions.


2) Grade et salaire :

  • A1/A2
  • Selon le niveau d'expérience, le salaire de base commence entre 5 722,67 EUR et 7 312,36 EUR majoré des indemnités en fonction de l'éligibilité, exonérées de l'impôt français sur le revenu.
  • Les grades sont établis sans aucune discrimination (y compris la discrimination fondée sur le sexe).

Pour plus d'informations, consulter le barème des salaires de base dans la section 5. Avantages du site CEB.
 

En tant qu'organisation internationale, la rémunération CEB est exonérée de l'impôt sur le revenu en France. En outre, notre offre comprend des indemnités* et une assurance médicale et personnelle. Les membres du personnel bénéficient d'un régime de retraite contributif qui leur assure soit une pension, soit une allocation de départ.

* Prestations selon situation personnelle :

  • allocations familiales de base
  • expatriation
  • supplément pour enfant à charge
  • supplément pour enfant à charge pour une famille monoparentale
  • supplément pour parent handicapé et dépendant
  • suppléments pour enfant handicapé ou gravement handicapé
  • allocation scolaire (enfants) pour personnel expatrié.
  • Indemnité installation et remboursement frais voyages et déménagement.

Conditions de recrutement

La CEB accueille la candidature de toute personne qualifiée ressortissante d’un de ses pays membres.

La CEB applique rigoureusement le principe du salaire égal pour un travail équivalent. Nous sommes attaché·e·s à l'égalité des genres sur le lieu de travail et nous nous efforçons d'assurer le recrutement d'un personnel expérimenté et qualifié sans distinction du genre, de l'âge, de l'origine raciale ou ethnique, de la religion ou des croyances, ni de l'orientation ou de l'identité sexuelle des candidat·e·s ou de tout handicap. Tout comme ses pairs de la communauté des institutions financières internationales, la CEB est certifiée EDGE (niveau Move), ayant démontré son engagement en faveur de la diversité, de l'équité et de l'inclusion et ayant été évaluée au regard des normes mondiales les plus strictes.

Notre processus de sélection comprend plusieurs étapes réalisées en ligne, telles que des entretiens enregistrés numériquement, des tests techniques et des entretiens interactifs avec un panel.

Les candidat·e·s des pays membres de la Banque doivent adresser leurs candidatures (CV et lettre de motivation) en français ou en anglais sur le site emploi de la Banque avant minuit heure de Paris le 30 juin 2024.