En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi CEB

Chargé (e) de Coopération Européenne


Informations générales

Description d'emploi

Affectation

Direction Coopération Européenne & Stratégie

Durée du contrat

4 ans avec 1 an probatoire

Grade

A2/A3

Description

Le/la titulaire du poste rendra compte au Directeur de la Direction Coopération Européenne & Stratégie (ECS) et sera chargé(e) de renforcer la coopération entre la CEB et la Commission européenne, ainsi qu’avec d’autres institutions de l’Union européenne (UE) et parties prenantes européennes.

Dans ce cadre, il/elle aura pour mission de :

  • Suivre les instruments de coopération bilatérale et multilatérale entre la CEB et l’UE ainsi que les actualités de l’UE revêtant une importance pour la CEB.
  • Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre des stratégies et instruments de coopération avec l’UE, en particulier les prêts de la CEB et les mécanismes de blending de fonds de l’UE.

 
Pour cela, il/elle devra :

  • Entretenir et approfondir des relations avec les institutions financières européennes et internationales pertinentes participant à la coopération axée sur les projets avec l’UE, afin de recueillir des informations pertinentes, en étroite coopération avec d’autres Directions de la CEB.
  • Rédiger ainsi que, le cas échéant, coordonner et présenter des notes d’information, rapports, cahiers des charges et autres documents.
  • Sous la responsabilité du Directeur ECS, animer et coordonner le Comité Europe interne à la CEB et en assurer le secrétariat.
  • Représenter la Banque autant que de besoin dans le cadre des réunions organisées par les institutions européennes, et organiser des réunions, ateliers et séminaires dans les domaines de coopération afférents.
  • En collaboration avec le Chef de la Division Relations Donateurs & Comptes Fiduciaires : apporter son appui dans les négociations menées avec l’UE au sujet des accords de contribution ; participer à la production de rapports sur les fonds fiduciaires financés par l’UE ainsi que sur d’autres instruments ; présenter ces rapports, le cas échéant, à sa Direction et aux institutions de l’UE.
  • Apporter des conseils et proposer des améliorations au sujet des activités actuelles et futures, sur les résultats obtenus et les risques et opportunités s’y rapportant.
  • Contribuer à l'élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des plans d’action, politiques, méthodes, procédures, etc.

 

Profil

Parcours académique : Le/la candidat(e) doit justifier d'un diplôme d'études supérieures de niveau master au minimum, de préférence en économie, en droit ou en sciences politiques.

Expérience professionnelle et compétences techniques :
• Au minimum 8 années d'expérience professionnelle, y compris une connaissance approfondie de la coopération avec l'Union européenne ainsi que de sa gouvernance et de ses instruments de financement. La connaissance des institutions financières internationales sera appréciée.
• Planification et organisation du travail : gestion de son propre portefeuille de travail, capacité à planifier et à gérer son calendrier, sa charge de travail et ses échéances.
• Gestion de l'information : recherche d'informations pertinentes, analyse et intégration d'un grand nombre d'informations et opinions diverses, identification des enjeux majeurs.
• Capacité à analyser et à structurer les idées ; esprit de synthèse ; capacité à traduire des conclusions analytiques en recommandations pratiques.
• Capacités de jugement et de résolution des problèmes.

Compétences informatiques :
• Maîtrise des outils informatiques, notamment des logiciels spécifiques au domaine de compétence concerné

Communication et compétences linguistiques :
• Capacité à rédiger de manière claire et concise et à travailler dans un environnement multiculturel
• Compétences en négociation
• Parfaite maîtrise écrite et orale de l'une des deux langues officielles de la Banque (anglais et français) et une bonne maîtrise de l'autre. La connaissance d'autres langues parlées dans les États membres de la Banque constitue un atout.

Compétences interpersonnelles :
• Rigueur
• Organisation
• Importante capacité de travail
• Esprit d'initiative
• Déplacements fréquents à prévoir

Attitude et valeurs personnelles :
• Intégrité
• Discrétion

Compétences fondamentales :
• Innovation
• Adaptabilité
• Orientation Client
• Orientation Résultat
• Travail d'équipe
• Communication

Nationalité : Citoyen(ne) d'un État membre de la Banque

Localisation du poste

Localisation du poste

France

Lieu

55, avenue Kléber, FR-75116 Paris

Critères candidat

Conditions d'emploi

1) Contrat : la CEB propose un contrat à durée déterminée de 4 ans (assorti d'une période probatoire d'un an) avec, sous certaines conditions, possibilité de renouvellement.

2) Grade et rémunération :
• Grade A2/A3
• La rémunération globale est composée d'un salaire de base exonéré d'impôt et des indemnités applicables.

3) Indemnités (selon la situation personnelle du candidat/de la candidate) :
• indemnité familiale de base
• indemnité d'expatriation
• supplément pour enfant à charge
• un supplément mensuel pour enfant à charge additionnel pour les familles monoparentales
• supplément pour parent handicapé et à charge, sous certaines conditions
• supplément pour enfant handicapé ou gravement handicapé, sous certaines conditions
• indemnité d'éducation (enfants) pour les agents expatriés
• indemnité d'installation et de déménagement, sous certaines conditions

Conditions de recrutement

Dans le cadre de ses règles sur l'égalité des chances, la Banque de Développement du Conseil de l'Europe entend assurer une représentation paritaire des femmes et des hommes employé(e)s, par catégorie et par grade. Conformément à ces règles, la préférence, à égalité de mérites, est donnée au (à la) candidat(e) du sexe sous-représenté (au moment où le Comité de sélection formule sa recommandation).

Lettre de candidature avec curriculum vitae à adresser au plus tard le 15 septembre 2019.

Les candidat(e)s peuvent être invité(e)s à passer des examens.